Le lion
Puissant et élégant, le lion est un animal à la nonchalance d’un seigneur de la savane. Ce grand prédateur de près de 250 kg règne sur son territoire sans partage.
Sous son air indolent, le lion est un féroce guerrier attaché à ses prérogatives et son clan. Comme toujours, son seul ennemi est l’homme.








 

Il existe deux espèces de lions et plusieurs sous-espèces dont certaines ont totalement disparues :

 

Le lion d'Afrique

 

Morphologiquement, tous les lions africains sont assez proches. Les sous-espèces se caractérisent par de petites différences dans la couleur du pelage et de la crinière.

 

On trouve : le lion du Sénégal (Panthera leo senegalensis), le lion des Massaôs (Panthera leo massaicus), le lion du Transvaal (Panthera leo krugeri), le lion du Katanga (Panthera leo bleyenberghi).

 

D'autres sous-espèces africaines ont disparu comme le lion du Cap, le lion de l'Atlas ou le lion de Barbarie. 


 

 

Le lion d'Asie

(Panthera leo persica)

 

Il y a moins de 100 ans, on comptabilisait de nombreux lions en Iran et en Inde. Actuellement, il reste moins de 300 lions regroupés dans la forêt de Gir.

 

Cette forêt qui se situe en Inde fait environ 1 000 kms.

 

Ils diffèrent des lions africains. Leur tête est moins imposante et leur crinière moins épaisse.

 

Le lion a été quasiment exterminé en Inde, totalement en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.


 

Le Lion blanc

 

A l'inverse de la panthère noire, qui est mélanique, le lion blanc est la conséquence d'une variante génétique transmissible entre parents porteurs du même gêne.

 

Il existe également des lions blancs albinos qui, eux, ont les yeux rouges.

 

L'albinisme est une absence héréditaire de pigmentation partielle ou totale.

 

Les témoignages sur le lion blanc ont pendant longtemps été considérées comme des légendes par les scientifiques.

 

C'est en 1975 qu'une portée fut repérée dans une réserve d'Afrique du Sud, le Parc National Kruger.

 

Le lion blanc n'est en aucune façon une espèce à part entière.

 

 

L'esprit de famille

 

Le lion est le plus sociable des félins. Il ne fait aucun doute que les lions puisent leur force dans la structure sociale de leur clan.

 

Les groupes se composent en général de 2 ou 3 mâles adultes, souvent des frères, de 6 à 8 femelles qui sont parentes et de leurs petits. Les liens entre les femelles sont très forts.

 

Chaque groupe est placé sous la protection d'un mâle dominant.

 

Son rôle ne se limite pas à protéger son territoire des intrus. C'est avant tout un rôle de procréateur.

 

Quand un mâle dominant se fait battre par un mâle prétendant, il devient le nouveau géniteur. Ce changement apporte un sang neuf au clan et c'est très bénéfique à toute la lignée.

 

Il arrive également qu'un mâle dominant trop âgé décide de quitter son clan. Il meurt rapidement car trop faible ou trop fatigué pour chasser.


 

L'accouplement

 

Les lionnes sont fécondables tous les 2 à 3 mois. Le coït peut se répéter jusqu'à 50 fois en 24 heures. Mais c'est la lionne qui décide de l'accouplement.

 

Le mâle passe plusieurs jours avec une femelle puis la quitte pour recommencer avec une autre.

 

L'accouplement s'accompagne de grondement mais également de tendresse.

 

Malgré tout, les chances de procréation sont faibles.

 


 

L'éducation des petits

 

Après une gestation de 100 à 120 jours, la lionne met au monde 2 à 4 petits. Pour mettre bas, elle s'isole du groupe. Les premiers jours, les lionceaux restent caches sous la surveillance de leur mère. Au moindre danger, elle transporte sa portée dans un endroit plus sûr.

 

Les lionceaux sont allaités par toutes les femelles qui peuvent le faire pendant 3 mois. Leur intégration au clan est totale.

 

Bien que les mâles ne s'occupent pas directement de l'éducation des petits, ils sont très tolérants à leur égard.

 

Par contre, en cas de changement du mâle dominant, le nouveau protecteur tue sans pitié les plus jeunes.


Cette pratique peut sembler cruelle mais c'est le seul moyen pour lui de s'accoupler rapidement avec les femelles et de reconstituer sa propre lignée.


 

Apprentissage

 

À 4 mois, les lionceaux suivent les femelles à la chasse. C'est une période d'apprentissage importante pour leur survie future. Au moment du festin, ils sont les derniers à se servir.

 

L'esprit de famille joue à 100%. Si les lionnes partent chasser, d'autres veillent sur la progéniture.


Toutes ces précautions ne suffisent malheureusement pas à empêcher une importante mortalité.

 

A deux ans, le jeune lion s'émancipe et quitte son clan pour créer sa propre troupe. Il devra vaincre un mâle dominant pour s'imposer sur son nouveau territoire. Les jeunes lionnes restent dans leur famille.


 

La crinière du Lion

 

La crinière du lion n'est pas simplement décorative. Elle sert à amortir les coups de pattes lors des combats entre mâles.

 

Tous les lions n'ont pas la même crinière. Elle peut être plus ou moins épaisse. Certains mâles possèdent une crinière longue et majestueuse.

 

Il n'y a aucun doute que cet ornement est un atout important pour séduire les femelles et impressionner les rivaux.

 

On a également constaté que le lion qui vit au Kalahari possède une épaisse crinière couleur de jais. C'était aussi le cas du lion de Barbarie(Lion d'Atlas), aujourd'hui disparu.

 

La crinière pourrait donc avoir un rapport direct avec les rigueurs du climat.

 

La robe des lionceaux est différente de celle des adultes. Elle est d'abord tachetée et les lionceaux n'ont pas de crinière à la naissance. La crinière des jeunes mâles commence à apparaître entre un et deux ans, d'abord claire, elle atteint sa pleine ampleur et sa couleur foncée lorsque l'animal atteint environ 5 ans.


 

Caractéristiques du lion

 

Seul le mâle rugit. Ce rugissement est obtenu grâce à une puissante expiration.

 

 

À ce moment-là, il rentre ses flancs et gonfle sa poitrine. Son cri s'entend jusqu'à 9 km de distance.

 

 

Le mâle dominant rugit le plus souvent à la tombée de la nuit afin d'avertir les rivaux que toute intrusion sera cruellement punie.

 

Rugissement lion

(Son MP3 264 Ko)

 

 

En fonction des situations, les cris diffèrent. Cela va du grognement au soupir.

 

 

Du grognement au soupir

(Son MP3 492 KO)

 

Caractéristiques du lion... suite...

 

 

Les lions passent entre 18 et 20 heures par jour à se reposer.

 

Un lion vit en moyenne 15 ans. La femelle est beaucoup moins lourde que le mâle. 150 à 250 kg pour un mâle et 120 à 180 kg pour une femelle.

 

En vitesse de pointe, un lion peut atteindre 58 Km/h.

 

Il n'aime pas beaucoup se baigner mais est un bon nageur, même en bord de mer. C'est également un bon grimpeur en dépit de son poids.

 

Il possède des griffes rétractiles qui sont protégées par des fourreaux de chair.

 

Ses canines peuvent atteindre 6 cm de long.


 

Caractéristiques... suite...

 

Chaque lion possède une moustache unique. Cette moustache lui permet de se diriger un peu comme un radar.

 

Comme tout bon chasseur, le lion possède une vue binoculaire et stéréoscopique qui lui permet d'apprécier les distances. Il voit également très bien la nuit, environ sept fois mieux qu'un homme.

 

Le bout de sa queue, terminée par une touffe noire, dissimule un embout en corne. Cette ´ tapette ª est indispensable contre les mouches.

 

Le lion possède une force musculaire considérable dans les pattes. Il est capable de mettre à terre un gnou et même une girafe. D'un seul coup de dent, il peut briser la patte d'un zèbre.

La langue des lions est recouverte de papilles cornées recourbées qui sont utiles pour saisir la nourriture mais également se débarrasser des parasites.

 


 

Techniques de chasse

 

En général, le mâle laisse le soin aux femelles de chasser. Un lion ne chasse que pour se nourrir et jamais pour le plaisir.

 

Un adulte a besoin en moyenne de 5 kg de viande par jour. Il peut obtenir cette ration en avalant en une seule fois 20 à 30 kg de viande.

 

La troupe chasse en moyenne une à deux fois par semaine. 

 

La technique de chasse en groupe est la plus efficace.

 

Les lionnes progressent en rampant et se postent à l'aff˚t. Une ou deux rabattent la proie vers le reste du groupe. L'objectif est de tuer rapidement.

 

Une lionne saisit la proie à la gorge pendant que les autres lui immobilisent la croupe.

 

En moyenne, une attaque sur trois débouche sur un festin. C'est au moment de se mettre à table que la hiérarchie s'installe. Les mâles adultes se nourrissent les premiers, suivis des femelles et enfin des lionceaux.

 

En dehors de ce moment, les femelles ont les mêmes droits que les mâles dans le clan.



 

Une troupe chasse sur un domaine qui dépasse les 100 km≤. Ils sont parfois obligés de suivre la migration des herbivores pour pouvoir continuer à s'alimenter.

 

Le lion se fait volontiers charognard.

 

Un royaume menacé

 

En Inde, la situation est dramatique.

 

Le territoire des 200 lions est ridiculement petit.

 

De plus, à moyen terme, la consanguinité met en péril cette espèce.

 

En Afrique, un espoir demeure, surtout en Tanzanie et au Botswana où des sanctuaires protégés permettent aux lions de vivre en paix.

 

En dehors de ces zones, la surpopulation et l'étendue des terres cultivables repoussent de plus en plus les lions sur des territoires restreints où les proies se font rares.



Légalement ou illégalement, la chasse existe toujours. Les safaris photos perturbent également l’existence des lions.

Il n’y a que loin de l’homme qu’un tel prédateur pourrait continuer à être le souverain incontesté de son royaume.

Mais attention...

Une Lionne se promène sur Over-Blog

C'est la plus dangereuse des prédatrices...




Lionne du Nord

Par Sauvage - Publié dans : Animaux
Ecrire un commentaire - Voir les 55 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus